Une approche multi-espace pour étudier les plateformes contributives culturelles. Le cas de 1 Jour 1 Poilu


Publications / jeudi, décembre 5th, 2019

Communication présentée dans le cadre de la conférence 6th Hyperheritage International Symposium. La fabrique du patrimoine à l’ère numérique/Heritage Fabric in the Digital Age (November 13-14, 2019 | Institut d’Etudes Avancées de Paris)

Résumé

Ces dernières années, le développement des technologies numériques a donné un nouvel essor à la figure de l’amateur, notamment dans le domaine de la culture. Face à cette nouvelle donne, plusieurs institutions ont ouvert des plateformes contributives, pour permettre à des amateurs, ou plus généralement à des citoyens, de participer à la construction de savoirs liés à leurs objets culturels. Cet article vise à proposer une nouvelle approche théorique et empirique pour étudier ce type de dispositif et notamment pour observer et améliorer les relations entre acteurs sociaux qu’elles hébergent. En rejetant l’idée de plateforme comme un environnement numérique isolé et séparé des autres, nous proposons de considérer et analyser la plateforme contributive comme un environnement multi-espace. La plateforme 1 Jour 1 Poilu fournit un cas exemplaire.